Mahomet l’autocrate et ses génocides du moyen age.

Dans un monde occidental et Laïc il n’est pas apparut le besoin de se former à l’origine des religions. Il est peut être temps de nous y intéresser. Si la plupart des religions classiques se font discrètes ou dans des publics qui n’affichent pas en public les préceptes dans la rue.

L’islam lui est plus visible, plus revendicatif et ses extrêmes commencent à poser un problème à notre société occidentale.

 

Mahomet et le génocide des Quraiza.

Il faut le dire. Mahomet fut un monstre comparable à Hitler ou Staline.

Nous savons qu’il a exterminé plusieurs tribus juives qui vivaient en paix en péninsule arabe.

Dans l’une des batailles ou nous disposons d’écrits et références nous pouvons nous rendre compte du manque d’humanité de Mahomet dans le génocide des Banû Qurayzah.

Après trois semaines de siège, les Quraiza, tribu juive qui ne disposent pas d’armes, mais simplement de remparts, finissent par se rendre aux forces de Mahomet. Après la rédition, Mahomet fera creuser des fosses. Il ordonnera la décapitation de masse de tous les hommes et jeunes hommes pubères des prisonniers après la bataille. C’est a dire entre 800 et 900 personnes. Il assistera pendant 2 jours a une tuerie de masse.

Les femmes seront donnée aux combattants, et ensuite seront vendues aux plus offrants comme esclaves.

 

Mahomet n’a pas écrit le Coran.

Comme pour Jésus dans le christianisme, les livres des références religieuses n’ont pas étés écrits par leur initiateurs, mais par leurs disciples et adeptes. Mahomet ne savait pas écrire. Il est formellement confirmé qu’il était illettré. Il savait décrypter quelques lectures sur la fin de sa vie, mais bien incapable d’écrire un livre. En fait le Coran a principalement été écrit après sa mort.

 

Les Corans

Le Coran est censé refléter la parole de l’ange Gabriel que Mahomet a entendu lorsqu’il partait se balader dans la foret…..

Le coran est censé reproduire les paroles de Mahomet. Le Coran a été écrit après sa mort. En vérité il existe plusieurs Corans. N’ayant pas prévu de successeur officiel, le Coran a fait l’objet de plusieurs écritures par nombreuses et plusieurs mains.

La guerre de succession pour le pouvoir a engendré ces Corans différents par les différents courant qui ont voulu s’approprier l’empire qu’a fondé Mahomet. S’ensuivra plusieurs corans et plusieurs Chiismes.

 

Mahomet et les femmes, coureur de dote et pédophilie.

Mahomet est un personnage qui a démarré son pouvoir et sa richesse par le mariage par intérêt. Son père est mort avant sa naissance, il sera orphelin avec le décès de sa mère à 6 ans. Il est né à La Mecque en 570 et il est mort à Médine en 632 à l’age de 61 ans. Il sera élevé par son grand frère.

A 25 ans il épouse sa patronne une héritière (Couguar de l’époque) du double de son age dirigeante d’un commerce florissant. Durant sa vie Mahomet épousera 15 femmes riches héritières, souvent plus âgées que lui. Il profitera aussi des plusieurs femmes esclaves et se mariera à petite fille de 6 ans « Aïcha ». En psychologie, les pédophiles aiment les femmes soumises.

 

L’héritage de Mahomet

Après la mort de Mahomet, de nombreux musulmans se réclament de sa descendance pour disposer du pouvoir. C’est à cette époque que les Corans sépareront en dizaines d’Islam plus ou moins connus. S’ensuivra une guerre millénaire qui existe encore de nos jours. Aujourd’hui les adeptes du successeur, le cousin de Mahomet, Ali qui donnera naissance au Chiites et les compagnons de Mahomet, Abubéker fondera le mouvement sunnite. Le Sunnisme rassemble 70% des musulmans du monde, le Chiisme 15% et une dizaine de courants. Le sunnisme est dit traditionaliste. Ce courant ajoute au Coran les Hadiths, la sunna, des soi-disant lois de contraintes ou d’obligations, suggérées par Mahomet, comme ne pas manger du porc, la non représentation de Mahomet, le voile (qui est une « image » de comportement et non pas un tissu) comme vous pouvez le voir malheureusement parfois dans la rue une interprétation au pied de la lettre.

 

Le Djiiad

La guerre sainte, le Djiiad est l’invention de Mahomet pour piller et obtenir le butin des juifs, des caravanes de nomades et des tribus pacifiques qu’il convoite.

C’est l’excuse à base religieuse pour pouvoir tuer, massacrer les opposants. Comme tous les autocrates, comme Hitler pour envahir les Sudètes avait indiqué la ségrégations des minorités germanophones, Mahomet utilise les « mécréants » et le Djiad pour envahir et créer son empire.

Le Djiiad c’est l’approbation des massacres de masse et l’absolution de l’usage de la violence physique, pour voler et tuer son prochain.

 

Mahomet sanguinaire froid.

Mahomet c’est un homme qui pour asseoir son pouvoir invente une histoire farfelue d’être le messager d’Allah, puis son prophète.

Sa femme qu’il a épousé à 6 ans «Aïcha» sera sa prêtresse de propagande de ses idéos religieux. Pour encourager sa communauté masculine à faire la guerre, il inventera des ordres religieux destinés assurer le contrôle sexuel et la soumission des femmes

Il va réussir à prendre le pouvoir au prix de razzias et pillages. Ses mariages et ses butins lui attireront une inflation de nouveaux « croyants » attirés par la vie meilleure à profiter des butins de guerres.

A Médine où Mahomet s’installe après avoir été chassé de la Mecque, il conquiert le pouvoir. Sa communauté vivra du larcin des combats. Mahomet est un esclavagiste qui fera travailler et cultiver les individus sur les terres qu’il c’est approprié.

Il imposera la terreur. Les faux témoignages suffisent pour condamner ceux qui menacent son pouvoir. Les sanctions infligées à ceux qui transgressent sont drastiques: mutilation des voleurs, fouet pour les relations sexuelles hors mariage, la consommation d’alcool sanctionnée, lapidation pour les adultères.

Tuer, mutiler ou expulser quiconque est soupçonné de ne pas être fidèle à Allah et à son Envoyé, sont les punitions prônées par cet homme.

Mahomet enserre dans l’Islam le musulman dans un corset de normes et de terreur où la peur est omniprésente.

 

Conclusion

Pour comprendre les biographies de Mahomet, il faut pour nous occidentaux s’accrocher. Les noms arabes, les peuples, les personnages, les sourates, les versets tournent la tête du quidam. Mais s’accrocher en vaut la peine. L’occidental comprend vite que ce personnage est un autocrate psychopathe qui au fur et a mesure de sa vie a pris la grosse tête. Qu’il a commencé sa fortune par le mariage par intérêt. Qu’il a massacré et assassiné ses opposants. Que ses visions de l’ange Gabriel n’ont étés que des excuses pour imposer des guerres saintes à d’autres peuples. Qu’il fut responsable de génocides, meutes, pédophile et que ses disciples étaient tenus par la terreur.

La non représentation de Mahomet imposée par les adeptes du Coran, se traduit aussi par la volonté d’interdire sa critique et de savoir ses vérités.

Dans nos sociétés occidentales Mahomet irait tout droit en prison. Le génocide, le mariage avec un enfant, les interdits, l’appel à la haine, les sanctions sans jugement équitable

Quelques sources:

Wikipedia génocide des Qurayza http://fr.wikipedia.org/wiki/Banu_Qurayza

Wikipedia Mahomet http://fr.wikipedia.org/wiki/Mahomet#Naissance_et_enfance

Wikipedia calife http://fr.wikipedia.org/wiki/Calife

Lequidampost http://lequidampost.fr/mahomet-lautocrate-et-ses-genocides-du-moyen-age

Livre : Mahomet. Histoire d’un arabe. Invention d’un prophète » de Tilman Nagel.

 

Leave a Reply

Vous devez être connecte pour poster un commentaire

Espace rédacteur. Proposez votre article

Auteur

UA-38983612-1