François Hollande met en place le fascisme socialo-bolchevique..

Jamais les libertés n’ont étés autant bafouées depuis que les socialo bolcheviques sont au pouvoir depuis l’élection de François Hollande de 2012.

Jamais l’élite dirigée par cet ancien vice président de l’international socialiste François Hollande et la corporation des étatistes ont autant agressés les libertés fondamentales de la société civile et du secteur marchand.

En effet, la France socialiste a fait voter les lois les plus liberticides, les plus restrictives, les plus terrifiantes et sévères et retordes de toute la CEE.

On les savait Trosquistes, Marxistes et doctrinaires ces socialistes, mais jamais on aurait pensé qu’ils soient aussi dogmatiques et pervers et qu’ils instaurerait les principes  de l’ex-RDA avec des excuses que ne renieraient pas les soviétiques des années 50 pour la mise en place de la société de surveillance généralisée.

Le procès d’intention de nuire à la coalition socialo-bolchévique qui a fait élire François Hollande est fortement poursuivie en France, tous les moyens de l’état sont utilisés.

1-La liberté de parole est laminée par les gauchistes du gouvernement.

Dans notre pays déjà passé par le socialo-communisme castrateur, il existait des ersatz de loi communistes encore effectives, comme la loi Gayssot (1990) qui a créé un délit d’opinion sur ceux qui niaient la Shoah.

Nier la Shoah, même si c’est stupide ou doctrinaire, ce n’est pas tuer ou attenter à la liberté d’autrui.

Les journaux et médias subventionnés par l’état nous abreuvaient déjà d’articles journalistiques en procès d’intentions basés sur des apartés, des mots ou tournures de langages de gens qui ne sont pas policés ou la bien-pensance.

Il est vrai que pour vendre du papier il est plus efficace de relater 1000 fois une petite phrase ou des mots détournés d’un contexte que d’’approfondir le sujet traité par la personne qui s’exprime.

Il existait déjà cette forme d’atteinte à la liberté de parole, 

Aujourd’hui avec le socialisme, c’est l’amplification et le changement de niveau de la terreur liberticide par le harcèlement et les condamnations de ceux qui n’ont pas les mêmes schémas de pensée socialisante.

Le personnage de Dieudonné a été poursuivit pour propos racistes, est condamné non pas au civil pour ses propos mais par le fisc qui n’a rein a voir avec l’origine de ses controverses et de sa mise en cause initiale.

Ses propos si haineux soient-ils, ont fait l’objet une excuse d’un harcèlement par tous les moyens de l’état. C’est donc de l’élimination ad hominem.

Dieudonné fut aussi condamné à ne pas s’exprimer, puisque des arrêtés municipaux lui ont « interdit » le droit à la parole en procès d’intention. On peut ne pas apprécier le personnage, mais être choqué de la volonté de faire taire un type qui in-fine n’intéressait uniquement que ceux proche de ses convictions.

2-Liberté d’expression et de publication

Les socialistes menacent les publications qui les dérangent. Hollande et ses amis persécutent les publications contraires à ses doctrines.

L’affaire Sautarel en est un exemple. Pierre Sautarel est un des administrateurs du site « fdesouche ». C’est un site collecteur de liens et d’articles et orientés politiquement qui de toute évidence n’est pas socialiste.

Pierre Bergé le millionnaire engagé socialiste et proche de François Hollande tente actuellement d’en sa détruire la liberté de publication.

Pierre Berger se faisant passer pour l’idiot utile de la sale besogne de destruction des libertés de publication, porte plainte pour avoir soi-disant été choqué que le site « fdesouche » a engendré un lien vers un site qui semble t-il reprenait une information elle même postérieurement publiée sur VSD, soit un éventuel délit sur mineur qui se serait passé dans sa maison personnelle qu’il dispose au Maroc.

Sautarel a donc subit une perquisition et a vu son matériel personnel spolié pour le simple motif d’avoir relayé un article sans émettre de commentaire spécifique, l’administrateur du site a été perquisitionné et a vu son matériel informatique et son téléphone portable confisqués. Pour quelles utilisation ? Quel rapport avec l’affaire Marocaine ?

3-Loi renseignement. Nous sommes tous sur écoute comme dans l’ex-RDA. Terrifiant.

La loi renseignement est le début d’une ingérence politique sur les idéos des individus. Vous subissez un procès d’intention et devenez un mis en examen car vous êtes suspecté en permanence de terrorisme. Votre vie privée est dorénavant sous surveillance d’état..

Oui, même si vous êtes un couple qui se marie et envoie a des amis les photos des invités de votre mariage. Vous avez invité le cousin que vous n’avez pas vu depuis 5 ans qui a été voir par curiosité le site Internet interdit ? Vous êtes un couple criminel potentiel a suivre…

Les sbires de l’État accèdent quand ils le souhaitent à vos éléments de vie privée. La surveillance est ciblée strictement sur les comportements menaçants. Vos données sont croisées. Vos fantasmes fichés. Vos lectures étudiées. Vous ignorez qui exploite vos données, et la nomenklatura y aura accès.

Vous imaginez que cette loi ne soit pas appliquée pour contre l’activisme politique ? Beaux rêveurs !

Vos numéros de carte de crédit ne sont plus sécurisés. Il y a maintenant un policier qui maintenant sait que vous avez acheté sur Cdiscount un casque et se dit que vous voulez vous moquer de Hollande en Scooter.

Vous travaillez à la menuiserie et n’arrêtez depuis des années de parler de la « scierie », les machines automatiques de l’état comprenant « Syrie » feront de vous un personnage potentiel et dangereux prêt a quitter le pays pour Daesh.

Le tout, bien sûr, sans passer par un juge, idée qui ne paraît pas émouvoir les socialistes à la tête de l’état Républicain.

Regardez ce qui s’est passé de l’autre côté de l’Atlantique. Par exemple les révélations d’Edward Snowden sur la NSA ont démontré une ampleur terrifiante aux atteintes aux libertés.

Les fournisseurs de services Internet, les compagnies de téléphone sont maintenant des entreprises spécialisée en espionnage gouvernemental.

Le Tee Parti a été « écouté » car en défendant des libertés il défendait aussi les libertés individuelles des terroristes. Sous ce prétexte l’état a écouté les sénateurs de ce parti.

4-Loi argent. Interdit de dépenser plus de 1000€ en liquide.

De son propre argent. Oui votre propre argent !

Quelle entrave aux libertés. Interdit de disposer librement de son propre argent. Dépenser en liquide plus de 1000€ est un délit. Vous êtes un fraudeur potentiel.

Si vous voyagez en Grèce avec plus de 1000€, ou la carte bancaire est peu usitée vous êtes un potentiel fraudeur. L’état vous surveille,

Vous pouvez même être condamné à payer 5% à l’état pour cela. Quel comportement déviant. Condamné pour dépenser son argent. Ils ont osé le faire.

N’oublions pas qu’un fichier centralisé des contrats d’assurance vie est mis en place. Les socialistes ont besoin de savoir si vous placez ou buvez l’héritage de la belle mère. Savoir si vous aurez les moyens de vous défendre contre eux.

La liberté de dépenser son argent comme l’on veut est détruite.

5-La liberté d’entreprendre est bafouée tous les jours.

La liberté d’entreprendre, c’est celle de pouvoir créer une entreprise, se lancer dans une aventure, de proposer des choix nouveaux ou des nouveaux modèles économiques ou d’autres méthodes d’organisation.

Le dirigeant de la ferme des 1000 vaches a été condamnée pour avoir plus de 500 vaches….Quel dangereux criminel d’avoir essayé de s’en sortir au lieu de péricliter comme les autres éleveurs.

Les entrepreneurs de UBER sont passés en garde a vue pour avoir proposé un autre moyen de transport qui concurrencent les sociétés « amies socialistes », comme celle du socialiste président de Taxi G7 en monopole sur Paris d’André Rousselet l’entrepreneur ouvertement affiché socialiste.

Ce comportement liberticide et d’oppression sur la société civile et la société marchande, signe la disparition de nos libertés, et cache un socialisme qui veut capter le pouvoir économique et le pouvoir politique.

Le socialisme promet toujours des lendemains qui chantent, mais toutes les expériences si prévisibles ont toutes étés des régressions des libertés.

Conclusion :

Les terroristes Kouachi et Coulibaly étaient surveillés. Pourtant, ils ont pu tuer et terroriser. C’est la preuve avec cet exemple concret qu’écouter toute la population française, ne servira à rien pas plus que cela ne servira à déjouer des attentats.

Protéger la liberté en supprimant les libertés est un non-sens, une absurdité, une contradiction.

La liberté est définie par la capacité des citoyens à vivre sans subir l’interférence de ceux qui ont un monopole de force sur avec eux. Dans une démocratie le monopole de la force c’est le gouvernement.

Seule une société totalitaire peut se vanter d’apporter la sécurité totale à son peuple. C’est pourquoi, les socialistes n’ont pas le droit au nom de pseudo excuses de « bien commun » de détruire notre liberté qui elle est un bien individuel et aussi commun.

Le socialisme montre sa vraie couleur, la fin du domaine privé.

En perdant l’anonymat, nous perdons notre capacité d’action, nous perdons la liberté elle-même car on ne se sent plus libre d’exprimer ce qu’on pense.

Quand les individus se savent observés, ils changent radicalement de comportement. Ils s’adaptent et la société devient une société de défiance généralisée. L’humanisme individuel et la confiance en l’autre est détruite.

Les socialistes sont en train de créer une disruption collective et une société de la défiance. Une société totalitaire et destructrice horrible.

Chaque jour vous écoutez la parole du « gouvernement » à la radio ou TV Chavezéee qui vous indique comment être un « bon Français ». Au cas ou bêtement vous voudriez manger du Round’Up ou mettre du Nutella sur les mauvaises herbes. Ne soyez pas un déviationniste. L’état veille. Et prépare une loi liberticide pour les potenciels futurs déviants. 

L’utilisation de tous les moyens de l’état se font contre les cibles désignés.

L’Affichage des cibles chez les juges et la justice rouge et politisés ne choque pas et n’est pas condamnée. Le journaliste de France 2 qui dit la vérité est sanctionné, le syndicat de la magistrature ouvertement « juge et partie » sociétal est exonéré de tout.

Les impôts ne servent plus à financer les services publics, mais sont devenus une arme de propagande et la stigmatisation des minorités qui gênent la norme.  

Tout ce qui porte le nom de « socialisme » engendre toujours à la fin des malheurs.

Du socialisme soviétique au national socialisme au socialisme sud-américain,

Les socialos-bolcheviques sont des pervers.

La France en ne fait pas exception. Ne croyons pas qu’ils sont moins sectaire même s’ils se présentent comme des démocrates ou bien propre sur eux.

Dans les autocraties ou le socialisme existe, la perte des libertés c’est faite graduellement. Ils sont en train de supprimez nos libertés….

Leave a Reply

Vous devez être connecte pour poster un commentaire

Espace rédacteur. Proposez votre article

Auteur

UA-38983612-1