Tag Archive | "chine"

Coup d’état en Chine. Xi Jinping devient président a vie…

Le président chinois Xi Jingping a récemment annoncé qu’il allait briguer un troisième mandat, ce qui nécessite une modification de la constitution chinoise car elle ne prévoit que deux mandats.

Dimanche, le Parti communiste chinois a fait un grand pas en arrière et est revenu au culte de la personnalité comme aux pires périodes de l’ancien autocrate dictateur Mao Zedong. La chine retourne dans une longue lignée de dictateurs chinois….

Le parti communiste Chinois a annoncé dimanche que la constitution chinoise supprimerait la limite de deux mandats de cinq ans imposée à Xi, le secrétaire général du parti, ouvrant la voie pour qu’il devienne président à vie.

L’agence de presse officielle Xinhua a déclaré que l’obligation pour le président et le vice-président de la Chine de ne pas remplir plus de deux mandats consécutifs a été retirée de la constitution.

Dimanche après la libéralisation des années de libéralisation de Deng Xiaoping, la Chine vient de renouer avec la dictature.

Deng Xiaoping a libéralisé le pays, introduit les ZES (zones spéciales) de libre échange qui ont engendré une croissance élevée au pays et mis des limites aux pouvoir des dirigeants par l’obligation de ne pas pouvoir briguer plus de 2 mandats consécutifs a la tête de l’exécutif. Deng Xiaoping avait enlevé dans les esprits le pilier social qui fait le fondement du communisme, la jalousie. Il avait créé un slogan à la gloire de l’effort et l’enrichissement « Il est glorieux de s’enrichir »

Xi Jinping est évidemment derrière la décision de supprimer la limite actuelle de deux mandats.

Xi Jinping depuis 2013 par ses magouilles a obtenu plus de pouvoir que n’importe quel dirigeant chinois depuis Mao, il a éliminé ses rivaux par en faisant des changements dans le parti pour ne laisse aucune place a un successeur éventuel en modifiant les règles du gouvernement. Xi Jinping a inventé une campagne anti-corruption pour dégager ses rivaux politiques, et concentrer le pouvoir entre ses mains, il a ces dernières années brisé la convention post-Mao selon laquelle le pouvoir devrait être partagé entre un groupe de dirigeants fidèles aux différentes factions du parti communiste. Il a purgé ces 3 dernières années plus de 1,3 million de cadres et fonctionnaires, et il a placé ses alliés dans les postes-clés.

Son dernier mandat incarne une répression tout azimut contre les avocats, les dissidents, les religieux ainsi qu’une censure d’État omniprésente sur Internet.

Il a monopolisé tous les postes. Il détient actuellement les 3 postes du pouvoir: secrétaire général du parti, président du gouvernement et chef de la commission militaire centrale qui dirige l’Armée. Il est aussi le membre principal du Comité permanent du Politburo, composé de sept membres, la dictature collective qui dirige la Chine.

Comme tout autocrate communiste, il profite a fond de ses pouvoirs pour vivre dans la luxure. Xi Jinping est le premier dirigeant à résider dans la résidence de Mao à l’intérieur de l’enceinte fortifiée de Pékin. Il a fait fermer le musée de l’enceinte fortifiée pour en faire sa nouvelle résidence.

Rappelons que Mao a pris le pouvoir en 1949 et a brutalement transformé la nation en imposant le régime communiste. Dans le processus, le système communiste a causé la mort, par la répression politique et la famine, de plus de 60 millions de Chinois.

Le dictateur chinois a régné à travers un culte de la personnalité qui lui a accordé un pouvoir illimité sous un régime totalitaire jusqu’à sa mort en 1976.

-Le média social chinois, WeChat, a été contraint de désactiver la section des commentaires pour le journal officiel du Parti, le People’s Daily, afin d’étouffer les commentaires négatifs sur le changement constitutionnel.

-L’édition d’outre-mer du Quotidien du Peuple a également été obligé de prendre un article sur les limites de mandat de leadership changé, en le remplaçant par un autre article qui n’a pas mentionné le changement.

170717-china-winnie-pooh-ban-feature-Les médias sociaux chinois viennent d’interdire depuis ce week-end les images de Winnie l’Ourson, l’ours de dessins animés des histoires d’enfants souvent utilisé pour moquer Xi Jinping.

Les changements constitutionnels qui viennent de se passer dimanche dernier sont conçus pour introduire la « direction à vie » de Xi Jinping en tant que dirigeant suprême et la fin des réformes démocratique introduites par Deng Xiaoping dans les années 80.

Les implications politiques sont énormes. Xi Jinping deviendra le dirigeant chinois le plus puissant depuis Mao Zedong.  Sous sa direction, la Chine a renforcé son armée et a étendu son rôle.

Xi Jinping a un mépris pour le droit international, la construction en cours d’îles artificielles destinées à accueillir des installations militaires qui étendent artificiellement ses frontières maritimes montre qu’il est plutôt belliqueux.

Il a menacé les Taïwanais directement, il a prévenu les Taïwanais qui seraient tentés par une séparation définitive de leur île du territoire national chinois que son gouvernement « a les moyens pour vaincre les tentatives séparatistes en faveur de l’indépendance taïwanaise ».

Il est également juste de supposer que le désir du pouvoir de Xi Jinping ne fera que croître, comme l’histoire et le communisme l’ont souvent démontré…. Avec des résultats si désastreux 

Posted in Actualité, Economie, International, Politique, Tribune libreComments (0)


Espace rédacteur. Proposez votre article

Auteur

UA-38983612-1