Categorized | Actualité, Economie, Média, Politique

Quand le syndicat de la magistrature défile en groupe avec faucille et marteau.

manifestation melenchon

Ou est la justice quand le syndicat de la magistrature défile en groupe avec faucille et marteau?

Les syndicat de la la magistrature, syndicat politisé de la justice doit défiler le dimanche 23 juin contre le fascisme.

Que l’extrême gauche, et même l’extrême de l’extrême gauche, appelle à cette manifestation, c’est après tout c’est son rôle, ses idées et le développement de sa pensée.

Bien entendu, le fascisme que l’on désigne ici n’a évidemment pas grand-chose à voir avec l’histoire mais beaucoup avec la stigmatisation, le défouloir, pour reprendre la définition au sens large de Wikipédia, à savoir que, « fascisme est devenu une injure héritée de l’ère soviétique, le mot fascisme étant employé maintenant pour disqualifier ou ostraciser les ennemis politiques, et les faire passer pour des gens dangereux au yeux de l’opinion.

Que le fascisme soit réalité ou non, cela est donc sans importance dès lors que l’étiquette lui est collée aux ennemis politiques. Dans ce monde sectaire et clivant, il y a les rouges et les noirs. Les bons iront donc défiler contre les méchants….

Que l’extrême gauche, et même l’extrême de l’extrême gauche, appelle à cette manifestation, c’est après tout c’est son rôle, ses idées et le développement de sa pensée.

Qu’on trouve à leurs côtés les communistes, les Front de gauche et autres extrêmes de gauche, pourquoi pas, c’est leur fond de commerce. Que les manifestants défilent avec leurs drapeaux faucille et marteau comme dans tous les meetings de Mélenchon , ce symbole aux 100 millions de morts, est déjà choquant. Que défilent tous les syndicats d’enseignants, FEN, FSU du primaire à l’université, c’est déjà nettement plus discutable, leur présence cautionne un discours caricatural qui démontre un enseignement de parti pris.

Aussi dramatique que soit l’événement qui a conduit à la mort de Clément Méric, il c’est là d’une récupération politique.

Mais voir dans la liste des participants s’afficher le Syndicat de la magistrature est réellement abjecte et scandaleux. Il démontre son appartenance de gauche et son immoralité.

Comment cette assemblée de magistrats, illustrée dans un passé récent avec son « mur des cons », peut-elle désormais prétendre rendre la justice dans ce pays ?

Comment ces gens de loi peuvent-ils concilier des positions politiques aux cotés de leveurs de drapeaux rouges aussi extrêmes et une fonction qui, par définition, requiert la neutralité absolue et le sens de la mesure?

Que dirait-on d’un syndicat de magistrats défilant avec le Bloc identitaire ou les Jeunesses nationalistes révolutionnaires ?

La France est en train de comprendre qu’en plus de l’éducation nationale, la justice est de gauche dans ce pays.

Leave a Reply

Vous devez être connecte pour poster un commentaire

Espace rédacteur. Proposez votre article

Auteur

UA-38983612-1